Savon de Noce (partie 2)

Cet article est la seconde partie d’un sujet dont vous trouverez le début ici.

Voilà, le mariage s’est passé et très bien passé même. Beaucoup d’émotions, de très belles rencontres, un cadre magnifique, une bonne tranche de rigolade, une ambiance du tonnerre, un temps magnifique, en bref, c’était très chouette!
Les invités ont reçus leurs petits cadeaux comme récompense à la suite d’un jeu qui a mis beaucoup d’ambiance.

Les étiquettes ont été faites sur Word, en utilisant un système de 3 colonnes, (et oui on fait comme on peut avec ce qu’on a..!) ce qui m’a permis de mettre à l’arrière sur un volet : les ingrédients et une date d’utilisation optimale un peu particulière : à utiliser de préférence après le… (car par faute de temps, les savons n’ont pas eu le temps de sécher correctement et bien qu’il n’y ai aucun danger pour la peau, il est préférable d’utiliser un savon après une cure d’au moins 4 semaines.) et sur l’autre volet : ma page Facebook.

IMG_2069.JPG

Les étiquettes ont étés imprimées à la maison (sous-entendu « pas chez un imprimeur »), sur du papier kraft de 200 mg, découpées au cutter et pré-pliés selon les dimensions moyenne des savons – les dimensions des savons sont très variables et nous avons du procéder à quelques retouches- puis enfin scotchées. Pour ce laborieux travail, je tiens à remercier ma copine aux milles-et-un talents, qui se reconnaîtra, et qui m’a bien aidé sur ce coup-là (et sur tout un tas d’autres coup d’ailleurs).

Je dirais, en conclusion de cet aparté sur les étiquettes, que

  • j’en suis assez satisfaite, elles sont sobres et apporte un vrai plus au savon, un côté plus pro.
  • le partit prit à été de permettre de voir le savon, parce qu’il est en lui-même déjà très chouette (oui, je me lance un peu des fleurs…) mais d’autres essais avec un papier, recouvrant le tout, avaient aussi été concluants.
  • que le savon n’a pas forcement besoin d’être chanfreiné lorsqu’il est recouvert d’une belle étiquette (Merci Stouff!)
  • pour finir, que c’est beaucoup de travail mais que le résultat en vaut la peine!

Trèves de bavardages, revenons-en au principal, au pourquoi vous êtes ici aujourd’hui: Le dernier savon de notre trilogie. Souvenez-vous, il y avait le savon pour les Messieurs: marron, élégant, senteur boisée. Le savon pour les Mesdames: vert, glamour, senteur fleurie. Et bien voici le dernier :

IMG_2073.JPG

Le savon nature:

élégant, sophistiqué couleur et odeur naturelle du savon.

Pour réaliser ce savon, j’ai utilisé la même base que pour les deux autres savons (recette ), sauf qu’ici j’ai utiliser un marbrage ghost swirl, c’est à dire que j’ai joué sur la quantité d’eau pour obtenir un effet visuel sans avoir besoin de colorant.

Quoi qu’elle dit la petite dame?

La technique:

la quantité d’eau présente dans le savon est un des facteurs clé dans la gestion de la phase de gel. Aussi plus il y a une forte concentration en eau, plus il est facile d’obtenir cette phase de gel car elle aura lieu à température plus basse.  Au contraire, moins il y a d’eau, plus il faudra une température élevé pour obtenir une phase de gel.  En séparant ma pâte à savon en deux concentrations bien distinctes, dans un moule avec séparateurs, je procède ensuite comme un marbrage swirl classique.

IMG_20180617_224026

Désolé pour la qualité de l’image, prise avec mon portable, et sans trop de lumière car il faisait nuit. Mais on distingue tout de même une légère différence de couleur entre la bande du milieu et les deux côtés. Cela vient donc uniquement de la différence entre la quantité d’eau présente dans la pâte du milieu et celle présente dans la pâte des côtés.

J’ai ensuite mis mon moule dans un four légèrement chaud (mais éteint), afin d’être sure d’obtenir une phase de gel pour la partie centrale.

et voila le résultat. Si vous voulez plus d’explications techniques n’hésitez pas à me contacter. Vous pouvez aussi lire ceci en anglais ou encore cela en français.

Je ne sais pas pour vous, mais moi, j’adore les savons natures, tout simples, sans trop de chichi, ceux qu’on aime pour ce qu’ils sont vraiment, et là ça ouvre toutes sortes de possibilités, pour tout ceux qui veulent des savons avec le moins d’ajouts possibles, en ayant des savons originaux, ludiques.

Une dernière photo pour la route? IMG_2005.JPG

Et puis on se rend compte de l’importance de l’eau dans la saponification, ça nous permet de gérer un facteur supplémentaire et de maîtriser un peu mieux cette réaction complexe.

Et vous, vous aimez les savons plutôt simples ou ceux très sophistiqués? Vous préférez recevoir un savon avec ou sans étiquette? Vous avez des conseils pour faire vos étiquettes? vous avez envie d’essayer le ghost swirl? Laissez nous un petit commentaire!

A très vite!

Article précédent

Article suivant

Publié par

Diane

Passionnée de Savonnerie a froid, j’aimerai ouvrir une savonnerie artisanale. Un jour… je l’espère… En attendant, je croule sous les informations récupéreées ici ou là. Que ce soit dans le domaine de l’administratif, la recette parfaite, les ingrédients, les fournisseurs, l’étiquetage, la réalisation et plus encore. Je me suis dit qu’un blog permettrait de regrouper toutes ces recherches et d’en faire profiter tout le monde!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s