Micas, colorants naturels?

Jusque là, j’avais toujours utilisé des colorants naturels dans mes savons: des argiles, des poudres végétales et du charbon essentiellement.

J’avais du vert, toute sorte de marrons, du noir et du gris, des orangés, du rose et du violet. Ce qui est déjà extrêmement satisfaisant.  Je regardais d’un air mêlant méfiance et envie ceux d’une couleur trop flashy, les rouges ou roses bombons, les bleus… Et puis il y à peu, j’ai passé une grosse commande sur le site de Gisella Manske. Voulant rentabiliser les frais de ports, il me fallait acheter plus que ce dont j’avais réellement besoin et j’ai décidé de passer enfin le cap. J’ai donc acheté une petite collection de micas, afin de voir ce que ça donne.

J’ai mis du temps avant de les utiliser, je ne sais pas, quelque chose qui me dérange dans le fait d’avoir des couleurs trop flashy. Et puis là, je suis partie en cueillette: 1 mois en Ardèche à ramasser des framboises chez ma tante. Quand je suis partie a la bourre, j’ai fait mon sac au dernier moment, et j’ai emmener les trucs qui me sont passés sous la main au moment de partir, notamment ces fameux micas.

Je les ai essayés, et je peux dire que ce fut une réussite (elle à pas un peu la grosse tête cette meuf?!). Pour mon premier essai, j’ai voulu essayé de faire un savon multicouches avec des lignes de colorants et ça a donner ça:

36987927_291448221593689_5313272138864525312_o
Savon Arlequin

Si vous voulez connaitre le détail de la fabrication, n’hésitez pas à laisser un petit commentaire, je ferais un article prochainement 😉 .

je suis satisfaite de mon résultat, mais quelque chose continu de me chiffonner dans ces micas: Je ne sais pas du tout ce que c’est!

Pour moi mica, c’est un mineral, une pierre, souvent translucide, un peu brillante. Le mineral, c’est naturel!

Mais là, toutes ces couleurs, ce flashy, ce coté nacré… ça me semble louche. Lors de mes recherches, je tombe sur un article du site les cosmétiques de Lilith, qui explique la composition des micas. Je reprends ici , en partie, le contenu de cet article, agrémenté de mes découvertes:

Le mica est un minéral appelé alumino-silicate. c’est la teneur en aluminium et en fer qui est responsable de la couleur. Dans nos colorants cosmétiques, le mica n’est qu’une petite partie (CI770019).

A ces micas, on rajoute du dioxyde de titane (CI77891) -obtenu soit à partir du procédé au sulfate, soit du procédé au chlore.

A cela, on rajoute des oxydes, qui donneront la couleurs: oxydes de fer pour du rouge, jaune, noir ou brun (CI 77491, CI 77492, CI 77499), oxyde de chrome pour du vert (CI 77288), ultramarine pour du bleu (CI77007), le manganèse pour du violet (CI77742).

La provenance des « micas » est importante, puisqu’on ne voudrait pas acheter des colorants extraits dans des mines illégales, polluantes et qui font travailler les enfants.

En lisant cet article, j’ai donc regardé sur mes paquets de micas, ils viennent de chine. Oups! j’envoie donc un petit message à Manske, pour lui demander, si elle est sure de la provenance et s’il n’y a pas de problème éthique.

La réponse est clair: les micas ne sont pas des produits venants d’une mine, mais sont fabriqués dans un laboratoire cosmétique. Ouf, pas de mal aux petits enfants de chine, mais pour le coté naturel… on repassera.

Il faut donc remettre les choses bien à leur place car trop de malentendus concernant ces « micas », outre le fait qu’ils soient totalement synthétiques, et bien que l’ont nous les vendent pour « sans incidence sur la santé », leurs procédés de fabrication sont loin d’être des exemples d’écologie, utilisant du chlore ou du sulfate, pour ne citer qu’eux, qui s’il ne se retrouve pas dans le produit fini, doit bien se retrouver quelque part, dans la nature après être passé par une « usine de retraitement ».

Il est donc important d’ajouter cela dans la balance lorsque l’on parle de la savonnerie à froid et de son impact sur l’environnement et d’oublier le mot « naturel » lorsqu’on en utilise.

Et vous, vous utilisez aussi des micas? Vous avez des astuces pour colorer naturellement? Vous avez des doutes sur un de vos ingrédients? laissez un petit commentaire!

A très vite!!

Article précédent

Article Suivant

 

3 réflexions au sujet de “Micas, colorants naturels?”

  1. Comme toi je n’aime pas trop les colorants artificiels : si je me casse le bol à faire des savons avec de bonnes huiles végétales et de superbes huiles essentielles ce n’est pas pour gâcher tout ça avec des produits « cra-cra » au milieu… Néanmoins là, je reconnais que ton savon est sublime… , à
    l’occasion j’aimerais bien lire la recette et le tuto de sa fabrication.
    Merci d’avance et merci aussi pour ce beau blog qui nous apprend plein de choses.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Olivia,
      désolé d’avoir mis du temps a répondre, j’ai eu de la famille toute la semaine, et pas une minute a moi!!! c’est vrai que ces produits « prêt à l’emploi » sont nettement plus faciles d’utilisation mais je suis sure qu’il est possible d’arriver a faire ce savon arlequin qu’avec des produits naturels!! ce sera certainement une très longue préparation et beaucoup de recherche mais je suis convaincue que la nature possède tout ce dont nous avons besoin 😉 Je te tiendrais au courant lorsque le tuto sera prêt, en attendant merci pour ton gentil commentaire!!

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s